Perspective et Enjeux d'Afrique

Pêche : un plan d’action pour booster la filière poisson

45

- Advertisement -

Au Togo, les efforts se multiplient dans le sens de l’amélioration de la production halieutique. Le ministère de l’agriculture vient en effet d’élaborer un plan d’action pour développer la filière poisson à l’horizon 2028.

Le programme, d’un coût global de 20,04 milliards FCFA, vise à accompagner les acteurs de la filière afin de lever les contraintes à son développement. Il s’agit en outre d’améliorer les conditions de production, de transformation, et de commercialisation des poissons.

A terme, l’ambition est d’augmenter de 25% à l’horizon 2028, la production halieutique afin de contribuer à la couverture des besoins nationaux.

Cinq axes prioritaires

Pour l’atteinte des objectifs, le référentiel est subdivisé en cinq axes prioritaires. Il s’agit entre autres du renforcement des capacités productives de la filière ; du renforcement des capacités techniques et organisationnelles des acteurs ; de la valorisation des produits halieutiques locaux ; de l’amélioration de la gouvernance dans le sous-secteur et le renforcement du suivi et l’évaluation des activités sur toutes les chaînes de valeurs de la filière.

Pour la mise en œuvre du plan, l’État déboursera 1,27 milliards FCFA, le Conseil interprofessionnel de la filière poisson (CIFP) contribuera à hauteur de 67,56 millions FCFA et les partenaires techniques et financiers (PTF) vont assurer un financement de 18,69 milliards FCFA.

Rappelons qu’en 2023, la quantité de poissons capturés est estimée à 24 229 tonnes, soit une évolution de près de 7% par rapport à l’année 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.