Perspective et Enjeux d'Afrique

Pacôme Adjourouvi nommé ministre des droits de l’homme

27

- Advertisement -

Pacôme Adjourouvi, l’actuel président du Cadre Permanent de Concertation (CPC) est nommé ministre des Droits de l’homme de la formation à la citoyenneté et des institutions de la république. L’information a été révélée par la chaîne nationale.

Député à l’assemblée nationale, Pacôme Adjourouvi, devient ministre des droits de l’homme de la formation à la citoyenneté et des institutions de la république. Il vient de remplacer Christian Trimua.

Pour rappel, Christian Eninam Trimua est un homme politique, un universitaire et un avocat togolais. D’abord ministre-conseiller du président de la République, puis secrétaire d’État auprès du ministre de la justice chargé des relations avec les institutions de la République et d’autres fonctions sur le plan national et international, il est nommé Ministre des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions de la République le 24 janvier 2019. En octobre 2020, il est reconduit dans ses fonctions de ministre avec un portefeuille élargi aux nouvelles attributions dont le Porte-parole du gouvernement togolais. Il a été adjugé, le 8 septembre 2023, le portefeuille stratégique du Secrétariat général du Gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.