Perspective et Enjeux d'Afrique

« Afide ne fa mia no » officiellement lancé

51

- Advertisement -

L’association des Femmes Amazones Zen (AFAZ) a lancé ce jeudi 22 février 2024 à Lomé « Afide ne fa mia no » qui signifie un cadre paisible pour y vivre. L’initiative, appuyée par le PNUD, a été officiellement mise en route au siège d’AFAZ, par Mme Victoire Tchangaï, représentante du coordonnateur national du SP-CNLS, en présence  des représentants du PNUD  M. Mike Otis, de l’ONUSIDA Dr Angèle Maboudou, ainsi que des représentants  organisations de populations clés.

« Afide ne fa mia no » vise à créer un environnement favorable pour permettre aux professionnelles de sexe (PS) d’avoir un accès sécurisé aux services de prise en charge et autres infections opportunistes.

Ce projet financé sur le fonds « The initiative Scale round 2 » pour un montant de 29 967 dollars US devra permettre de lutter contre les violences faites aux femmes surtout les PS sur leurs sites de travail à travers des interventions communautaires et ciblées.

Dans la phase pratique, « le projet permettra d’améliorer les relations de cohabitation avec les autorités communales et traditionnelles, les forces de sécurité ainsi que les pairs communautaires en relation avec les textes de loi pour rassurer les professionnelles de sexe afin de créer un environnement sécurisé et favorable pour un meilleur accès aux services de santé de la reproduction y compris la fourniture d’un service de dépistage et de prise en charge », a expliqué Mme W. Akpéné, chargé de programme à AFAZ.

Il s’agira notamment de réduire les discriminations et violences à l’égard des PS sur les sites de travail et dans les centres de soin. « Afide ne fa mia no » veut aider au renforcement de l’environnement institutionnel et juridique pour l’égalité des genres.

Plusieurs activités sont prévues s’exécuter entre autre des sessions de renforcement de capacités, des campagnes de plaidoyer, des ateliers de réflexion, la mise en place de personne contact dans les commissariats, des visites de sensibilisation, des enquêtes de satisfaction.

Dr Angèle Maboudou de l’ONUSIDA a exhorté AFAZ à travailler en synergie ou à coude-à-coude avec le CNLS pour pouvoir mobiliser et atteindre les cibles du projet.

En lançant officiellement le projet, Mme Victoire Tchangaï a rassuré les organisations de la société civile notamment les organisations de population clé de la disponibilité du CNLS à accompagner toute initiative concourant au bien-être des populations clés. Elle a souhaité que les activités inscrites dans ce projet vont contribuer à baliser les sentiers pour la mise en œuvre de projets plus important à l’endroit des groupes minoritaires.

Rappelons que le Togo est l’un des premiers pays francophones à bénéficier du fonds « The initiative Scale ».

Anderson AKUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.