Perspective et Enjeux d'Afrique

Mme Régina Bandé : « Le Village Akwaba CEDEAO réunit en moyenne 2000 personnes selon les enjeux des matchs »

161

- Advertisement -

A l’occasion de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), la CEDEAO a ouvert et anime, pour la toute première fois, un village dénommé village Akwaba de la CEDEAO. Ce village se veut être un cadre de rencontre et de réjouissance pour fédérer les communautés à travers les valeurs de paix, de sécurité et de stabilité, de gouvernance, d’État de droit, d’intégration économique et d’interconnectivité, de développement inclusif et durable selon la vision 2050 de l’institution sous-régionale. Quinze (15)  jours après l’ouverture de ce village, la Rédaction de Ecovisionafrik s’est approchée des responsables du Village Akwaba de la CEDEAO pour faire comprendre et apprécier ce qui s’y fait. Protocole d’interview. Mme Régina Bandé, coordinatrice et présidente du comité d’organisation du village Akwaba CEDEAO nous donne plus d’explications.

Quinze (15)  jours après l’ouverture du Village Akwaba CEDEAO, quel bilan pouvez-vous faire en termes de fédération des communautés ?

Nous vous remercions pour cette tribune que vous nous offrez de parler de notre Village qui est celui de toute la Communauté de l’Afrique de l’Ouest et bien au-delà.

Une kyrielle d’activités a été planifiée et se mène conformément à la programmation initiale. Nous pouvons citer entre autres activités :

–  la Case Santé où sont offertes gratuitement des prestations curatives et aussi préventives pour assurer et renforcer le bien-être des supporters et visiteurs. Elle est animée par l’OMS, le Ministère de la santé de la Côte d’Ivoire ;

– le sport à travers des séances journalières de fitness et de Djombola avec les populations de tous les âges ;

– le stand institutionnel de la CEDEAO qui présente les activités de l’Institution dans son ensemble à travers ses institutions spécialisées et agences ;

– les Stands des 15 États membres qui font la promotion de ces États à travers ses ressortissants ;

– le Stadium qui fait le relais des matchs sur des écrans géants ;

les animations musicales avec des artistes nationaux et des pays membres de la CEDEAO, des prestations d’artistes, des concerts géants ;

– le Maquis CEDEAO qui fait la promotion des mets culinaires des 15 États membres,

– la rue « marché » avec des produits de l’artisanat ;

– des jeux concours inter communautés

– des mises en relation entre hommes et femmes d’affaires.

Le Village réunit en moyenne 2000 personnes selon les enjeux des matchs.

Ceci témoigne de l’atteinte des objectifs du Comité d’organisation qui sont notamment : fédérer les communautés, renforcer la cohésion sociale et le soutien au pays organisateur de la CAN qui est la Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, rapprocher la CEDEAO des peuples, mieux la faire connaître dans ses différents domaines d’intervention au profit du bien-être de la Communauté, est un objectif atteint et dont l’indicateur de mesure croit au regard des retours des différentes couches de la population et des visiteurs qui positionnent le Village AKWABA CEDEAO comme le meilleur village de la CAN au regard de son sérieux, de la coordination, des conditions d’hygiène, de la mobilisation et de la forte implication dans l’exécution des différents programmes. Cela est à notre honneur.

D’autres villages Akwaba sont ouverts pour permettre aux ivoiriens et amoureux du sport de se retrouver dans une ambiance sportive et festive. Qu’est-ce qui fait la différence entre le village Akwaba de la CEDEAO et les autres villages Akwaba ?

La CEDEAO est une institution sérieuse et respectueuse qui dans sa vision 2050 met au cœur de ses activités les peuples, la Communauté.

La rigueur et l’organisation tiennent compte de différents dispositifs internes et standards internationaux en matière de sécurité, de protection physique et sanitaire.

Au-delà des aspects ludiques, le Village AKWABA CEDEAO est un programme intégré qui concourt au bien-être des communautés à diverses échelles.

Des sensibilisations thématiques sur la santé sont faites sur le village au quotidien de  manière interactive avec les ressortissants des Etats membres.

Un autre de nos atouts est le Groupe CEDEAO composé de la Représentation Résidente de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, de l’Union des ressortissants des Etats membres de la CEDEAO (UREM- CEDEAO) et des Ambassadeurs et Consuls de la CEDEAO. Cette symbiose constituée et placée sous le leadership de l’Ambassadeur Son Excellence Mme Fanta Cissé, Représentante Résidente permet au Comité d’organisation que nous coordonnons  de mener à bien les activités en tenant compte des besoins et des ajustements souhaités par les communautés et les visiteurs du Village.

D’autres leviers qui font notre force est la franche collaboration avec les autorités au sommet de l’Etat et l’appui technique du Comité d’organisation de la CAN (COCAN) qui nous a orientés. Pour rappel, la cérémonie d’ouverture du Village a été placée sous le patronage de Son Excellence M. Beurgré Mambé, Premier Ministre de la Côte d’Ivoire.

Nous voudrons traduire toute la forte symbolique que représente ce village pour chacun de nous,  pour les autorités du pays, les communautés et les autorités des pays invités à la CAN qui passent nous soutenir chaque jour au Village AKWABA CEDEAO.  C’est un travail professionnel que nous faisons au quotidien.

L’expérience du village Akwaba de la CEDEAO peut-elle contribuer à redorer l’image de la CEDEAO au sein des populations de la sous-région après ses prises de position ces trois dernières années suite aux crises politiques intervenues en Guinéé, Burkina Faso, Mali et Niger ?

Nous ne dirons pas redorer l’image de la CEDEAO mais mieux faire connaître la CEDEAO comme mentionné plus haut. De nombreuses personnes attribuent à la CEDEAO un rôle de gendarme de déstabilisateur. Non ! ce n’est pas sa mission. N’oublions pas les principes de démocratie auxquels chaque Etat s’est engagé. En plus de cela, le bien-être des communautés reste l’objectif de toute la communauté.

Malheureusement, il est uniquement collé à la CEDEAO, un rôle politique. A travers ce Village AKWABA CEDEAO, l’opportunité est donnée à tous les visiteurs de se familiariser avec les nombreux domaines de développement couverts par la CEDEAO encore peu connus d’eux. Je voudrais citer quelques-uns d’entre eux: la santé à travers l’Oganisation ouest-africaine de la santé (OOAS) basée à Bobo Dioulasso (Burkina Faso), le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent (GIABA) au Sénégal, le  Centre de la CEDEAO pour le développement du Genre (CDG) au Sénégal, la Banque d’investissement et de développement (BIDC) à Lomé (Togo), l’industrie, les transports, l’énergie, la paix l’agriculture, les ressources naturelles, le commerce, la jeunesse,….Tous ces secteurs couvrent l’économie au service des communautés .

Vous réalisez que la CEDEAO est une Institution de haut niveau qui œuvre au quotidien pour se rapprocher des communautés tout en leur créant un environnement propice à la paix et à l’expansion économique afin que les fruits de la croissance profitent à chaque couche du tissu socio-économique sans exception.

La CEDEAO est une institution qui a des valeurs, des principes et qui jouent sa partition tant au niveau régional qu’au concert des nations à l’international.

Son combat se mène au quotidien avec chacun et nous remercions votre journal pour la tribune que vous nous offrez pour renforcer la notoriété de la CEDEAO et l’implication des communautés autour de leurs propres intérêts.

La compétition se poursuit, quelles sont les perspectives ?

Déjà, nous tenons à féliciter les communautés autour du Village AKWABA CEDEAO pour les premières journées.

Nous commençons les huitièmes de finale et sur les 10 équipes de la CEDEAO qualifiées pour le 1er tour 7 d’entre elles ont franchi l’étape et nous en sommes fiers.

Il s’agit du Burkina Faso, de Cabo Verde, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Nigeria, du Mali et du Sénégal.

Le Village AKWABA CEDEAO innove pour diversifier ses activités et susciter encore plus de mobilisation et d’engouement. Des jeux concours, des concerts géants avec des têtes d’affiches sont au programme, de grands humoristes sont à l’agenda.

L’intérêt autour du Village suscite davantage de monde et ensemble, à l’écoute de notre public cible et des communautés nous ajustons nos programmes pour que la fête soit mémorable et transmette les valeurs de la CEDEAO qui sont les valeurs de l’Afrique.

La CEDEAO, c’est 15 États membres dans 1 seul esprit et nous travaillons au quotidien à renforcer ce slogan en le traduisant en acte autour de la Côte d’Ivoire avec à sa tête  le Président de la République, Son Excellence le Dr  Alassane Dramane Ouattara qui a invité tout le pays a  souligné que :  » cette CAN soit la meilleure de l’histoire  ».

Le Groupe de la CEDEAO reste engagé autour de l’atteinte de ses objectifs.

Nous lançons un appel à tous, le Village de la CEDEAO est le vôtre.

Vous y êtes attendus chaque jour de 12h à 23h pour partage les valeurs de la CEDEAO autour de la fête du Sport Roi.

Propos recueillis par Anderson AKUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.