Perspective et Enjeux d'Afrique

Passage réussi pour Dogad Dogoui à l’Algeria Investment Conference

49

- Advertisement -

Dogad Dogoui, entrepreneur chevronné et président de « Africa SMB Forum« , était à Alger la capitale d’Algérie pour participer à la 3ème édition de l’Algeria investment conference (AIC) qui s’est tenue les 18 et 19 décembre. Il a animé un panel placé sous le thème « Renforcer les échanges économiques et l’investissement : les acteurs clés de la prospérité économique » aux côtés de Kebour Ghenna, directeur exécutif de la chambre panafricaine de commerce et d’industrie ; Chukwuebuka Christian Okaja, Consultant Buyers Program à Afreximbank ; et Abdel-Nasser D. Kinefour, Senior Programme Officer à l’Agence de développement de l’Union Africaine NEPAD.

Pendant son séjour, Dogad Dogoui a rencontré de très nombreux fournisseurs et investisseurs. Il a été aussi l’invité de l’édition du journal télévisé de Ennahar TV où il a abordé des questions sur les marchés et PME d’Afrique subsaharienne attendent les investissements d’Algérie et les transferts de technologie.

« C’est une chance de se retrouver en Algérie avec des délégations de plusieurs autres pays qui viennent confronter leurs idées et découvrir les opportunités qu’offre l’Algérie. Les rencontres permettent de faire affaire ensemble et contribuer à l’essor du continent », a déclaré M. Dogoui.

Selon lui, ce type de forum permet de casser les barrières, de renforcer les relations de connaissance entre les investisseurs africains et crée un climat de confiance. L’Algérie est sur le chemin et nous sommes là accélérer le mouvement et l’aider à réussir son pari.

« L’Algérie est un grand pays industriel avec un potentiel extraordinaire mais assez méconnu en Afrique subsaharienne. Mon travail, c’est de trouver des partenaires à mes clients, créer des contacts entre clients et partenaires pour faire affaire », a expliqué le prsident de « Africa SMB forum ».

Pour lui, tous les secteurs sont porteurs en Algérie avec une forte consommation intérieure mais il faudrait ajouter un message d’attractivité pour attirer les investisseurs africains.

Il a conclu en rappelant que le continent a la capacité d’avoir des solutions industrielles, technologiques, financières et commerciales. C’est juste une question de compréhension entre Etats et de confiance avec l’entrepreneur.

L’AIC est un forum économique visant à promouvoir la destination Algérie ainsi que les avantages qu’elle offre dans le cadre de l’investissement. C’est aussi un espace de rencontre des acteurs économiques nationaux et internationaux pour discuter des différentes opportunités économiques et l’investissement dans les secteurs de la santé, la sécurité alimentaire, l’énergie et surtout des échanges économiques dans le contexte de la Zlecaf.

Pendant ces deux jours, des panels, des expositions ventes, et des rencontres B2B ont permis aux participants d’apprécier le potentiel économique de l’Algérie ainsi que les secteurs de développements futurs de l’Algérie sur le continent.

Rappelons que l’AIC est organisée par l’Agence Algérienne de Promotion des Investissements AAPI et placée sous le parrainage des Ministres de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique ainsi que de l’Agriculture et du Développement Rural.

Anderson AKUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.