Perspective et Enjeux d'Afrique

Accès à l’eau : 850 nouveaux forages bientôt construits dans la Kara

45

- Advertisement -

Au Togo, les efforts se multiplient dans le sens de l’amélioration de l’accès des populations à l’eau. Le ministre d’Etat, en charge de l’eau et de l’hydraulique villageoise, YarkDamehame a officiellement lancé récemment dans le canton de Tapou (Préfecture de la Kéran), la troisième phase du projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural (PASSCO).

D’un coût total évalué à 6,5 milliards FCFA et financée par l’Agence française de développement (AFD), la nouvelle phase consistera en la réalisation de 850 forages équipés de pompes à motricité humaine. Les travaux, prévus pour s’achever en 2025, devront permettre à plus de 200.000 personnes en milieu rural de bénéficier de l’eau potable.

« L’accès à l’eau potable doit être une priorité absolue dans notre quête de développement. Cela découle de la vision du chef de l’État, de la feuille de route du gouvernement pour la période 2020-2025, et de notre engagement envers les objectifs de développement durable (ODD) », a souligné le ministre.

Tolérance zéro pour les retards

Comme désormais pour la plupart des projets supervisés par le ministère, l’exigence en termes de respect des délais d’exécution et de la qualité des ouvrages, sera maximale.

« A l’endroit des entreprises retenues pour faire les travaux, soyez sûres d’une chose, la tolérance est zéro. Je vous exhorte à travailler dans les règles de l’art et dans les délais. Nous serons rigoureux quant au respect des normes de qualité et des échéances », a prévenu YarkDamehame.

Pour rappel, les deux premières phases du projet ont déjà permis de réaliser 744 forages, avec un avenant de 100 forages supplémentaires en cours d’exécution.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.