Perspective et Enjeux d'Afrique

L’ONG PAFED outille les femmes de la région centrale pour qu’elles soient présentes dans les sphères de décisions

49

- Advertisement -

Le Togo rentre dans une année électorale dans quelques mois. Des élections qui pour la plupart du temps enregistrent très peu de femmes alors qu’elles ont énormément du potentiel pour assumer des postes de responsabilité.
Pour parer à cette situation, l’ONG Programme d’Appui à la Femme et à l’Enfance Déshéritée (PAFED) a lancé ce 2 octobre 2023 à la Direction régionale de l’action sociale de Sokodé une formation des membres des Conseils Communaux de Femmes (COCFEM) sur le leadership, les techniques de plaidoyer, les techniques de communication et le télétravail.
Dix (10) femmes membres du COCFEM Tchaoudjo 1 et deux (2) personnes de l’équipe du projet prennent part à cette formation.
La formation se poursuivra les 04 et 05 octobre à l’endroit des femmes membres des COCFEM de Tchamba 1 et celles de Blitta les 06 et 07 Octobre 2023.
Ces diverses formations s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Parlement régional des femmes de la Centrale du Togo », financé par la Coordination des Organisations Féminines au Togo (COFET) grâce au Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants (FSPI Genre) de l’Ambassade de France au Togo.
Il s’agit pour les initiateurs de ce projet de promouvoir la participation concertée et de qualité des femmes au développement de la région Centrale. Les femmes doivent donc participer à la vie publique de leur localité en tant qu’acteur incontournables et citoyennes qui participent activement aux réunions dans leurs communes et cantons.
« C’est une joie immense qui m’habite en ce moment pour avoir lancé ce projet qui se déroulera dans trois communes de notre région à savoir Tchaoudjo, Tchamba et Blitta à titre expérimentale. Notre vœu est qu’il atteigne plus de femmes dans nos différents milieux et même au-delà de notre région », nous a confié Fançoise Mayi Gnofam, la Directrice Exécutive de l’ONG PAFED.
A la fin des formations, un comité local sera mis en place et restera mobiliser au moment des élections afin de mener des actions pour une meilleure participation des femmes dans le processus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.