Perspective et Enjeux d'Afrique

Le PREGEC alerte sur les perspectives de production pour la campagne 2023-2024

66

- Advertisement -

« Les perspectives de production sont globalement en baisse pour les cultures vivrières et pour la biomasse fourragère », c’est l’une des conclusions auxquelles sont parvenus les participants à la réunion du dispositif de prévention et de gestion des crises alimentaires (PREGEC) au Sahel et en Afrique de l’Ouest qui s’est tenue du 13 au 15 septembre 2023 à Ouagadougou au Burkina Faso. Cette réunion technique de septembre, organisée par le CILSS, vise à faire une évaluation à mi-parcours de la campagne agricole 2023-2024 et dégager les perspectives agricoles et alimentaires.

« Les gouvernements ont initié des mesures d’accompagnement afin de soutenir la campagne agropastorale 2023-24. Ces mesures portent essentiellement sur la mise en place des intrants (engrais, semences, pesticides et aliments bétail, etc.) et autres facteurs de production pour soutenir les producteurs dans tous les pays. Malgré les efforts des États et de leurs partenaires, la campagne a été marquée par l’accès limité aux intrants notamment les engrais, dont les prix sont restés élevés », peut-on lire dans la déclaration finale.

Occasion pour les participants d’attirer l’attention des Etats, du CILSS, de la CEDEAO, de l’UEMOA et des partenaires à soutenir financièrement les campagnes agropastorales et anticiper la préparation des plans nationaux de réponse pour faire face à la crise alimentaire et nutritionnelle.

En rappel, la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires (Charte PREGEC) est un code de bonne conduite qui décline les responsabilités et engagements des acteurs impliqués dans la prévention et la gestion des crises alimentaires. Ces engagements portent notamment sur le renforcement des systèmes d’information, des plateformes de dialogue, de coordination et cohérence des interventions et les instruments de prévention et de réponse. A travers ce Cadre, les organisations paysannes, les OSC et les organisations du secteur privé interpellent les pouvoirs publics et leurs partenaires techniques et financiers sur le respect des engagements de la Charte PREGEC.

Ci-jointe la déclaration finale du PREGEC 2023

Boris Cyriaque

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.