Perspective et Enjeux d'Afrique

Le cadre de concertation des acteurs en agroécologie se précise

39

- Advertisement -

Acteurs étatiques et non étatiques se sont retrouvés les 29 et 30 novembre dernier à Lomé pour la mise en place d’un cadre de concertation des acteurs en agroécologie au Togo. Ce cadre a pour objectifs de débattre des thématiques sur l’agroécologie et de faire le plaidoyer auprès des autorités nationales pour la prise en compte de l’agroécologie dans les politiques agricoles.

Selon le directeur des filières végétales, Anani KPADENOU, le Togo a toute une histoire en ce qui concerne les pratiques agroécologiques, et il y a une dynamique autour de l’agroécologie visant à obtenir des cultures à travers des systèmes de production durable.

« Ce qui urge pour le Togo, c’est de pouvoir capitaliser sur l’existant et avoir des systèmes qui se maintiennent dans la durée. Nombre de pays avaient des performances agricoles élevées mais actuellement ils sont en train de rattraper un retard pour maintenir la fertilité des sols qui se perd. Donc nous gagnerons tous ensemble à pouvoir anticiper et à traiter durablement la question de gestion de la fertilité des sols pour que nous ayons des productions qui profiteront à nos populations », a expliqué M. KAPDENOU.

Mme Zolika Bouabdallah, directrice générale de l’AFD au Togo, rassure les acteurs du soutien de son institution pour l’atteinte des objectifs du programme d’agroécologie (PAE) car dit-elle, au-delà du soutien financier qui est important pour développer l’appui au développement des exploitations, ce programme de l’agroécologie porté par la CEDEAO a permis de développer 15 projets pilotes et l’objectif à travers ces projets, c’est de développer les recherches actions, identifier les bonnes pratiques et procéder dès les années prochaines à une évaluation au bénéfice des agriculteurs et des gouvernements.

Dynamique régionale sur l’agroécologie

La CEDEAO s’est dotée d’un Programme d’Agroécologie (PAE) en application de sa politique agricole régionale. Ce programme se propose d’appuyer les exploitations agricoles familiales à concilier performance et résilience des exploitations agricoles familiales face aux défis climatiques tout en portant attention aux enjeux de la sécurité alimentaire, santé des populations et préservation de l’environnement.

Le programme exécuté par l’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation (ARAA) entend accompagner les exploitations familiales vers une transition agroécologique pour leur permettre de concilier performances économiques, sécurité alimentaire, renforcement de la résilience, préservation de l’environnement et santé des populations.

En rappel, le Programme d’Agroécologie est déroulé à travers le Projet d’Appui à la diffusion et la mise en œuvre des bonnes pratiques d’Intensification Agricole Durable (PAIAD) financé par l’UE et le Projet d’Appui à la Transition Agroécologiques (PATAE) soutenu par l’AFD. Il est attendu de ce programme, l’intégration de l’agroécologie dans les politiques agricoles nationales ; la prise en compte de cette pratique dans les formations agricoles universitaires, écoles d’agriculture et centres de formation agricole ; débattre véritablement des enjeux de l’agroécologie pour accroître les performances de la production agricole durable.

Anderson AKUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.